Catégories
Art et photographie

Une femme de 72 ans séduite par un bison à Yellowstone en prenant des photos

Une femme de 72 ans a été blessée à plusieurs reprises par un bison sauvage dans le parc national de Yellowstone la semaine dernière après avoir prétendument été à plusieurs reprises à moins de 10 pieds de l'animal afin de prendre sa photo. L'incident est sous enquête, mais le parc en profite pour rappeler aux campeurs de toujours gardez une distance de sécurité lorsque vous photographiez des animaux sauvages.

Selon un communiqué de presse publié hier par le parc national de Yellowstone, l'incident s'est produit le soir du 25 juin près du terrain de camping de Bridge Bay.

«La série d'événements qui ont conduit à la crise de sang suggère que le bison a été menacé à plusieurs reprises à moins de 10 pieds», explique Chris Geremia, biologiste principal des bisons à Yellowstone. «Les bisons sont des animaux sauvages qui réagissent aux menaces en affichant des comportements agressifs tels que tapoter le sol, renifler, bouger la tête, beugler et lever la queue. Si cela ne fait pas reculer la menace (en l'occurrence une personne), un bison menacé peut charger. "

Il semble que c'est ce qui est arrivé au campeur non identifié, qui aurait «approché plusieurs fois à moins de 10 pieds d'un bison pour prendre sa photo» avant que l'animal ne perde patience.

Crédits photo: NPS / Jacob W. Frank

Les gardes du parc ont immédiatement répondu à l'incident, prodiguant des soins médicaux jusqu'à l'arrivée d'un hélicoptère pour emmener le campeur au centre médical régional de l'est de l'Idaho. Aucun autre détail n'a été donné sur l'état de 72 ans, mais Yellowstone dit que l'incident est "sous enquête" et rappelle aux amateurs de parcs de rester à au moins 25 mètres (23 mètres) de tout animal sauvage dans le parc.

«Pour être en sécurité autour des bisons, restez à au moins 25 mètres de distance, éloignez-vous s'ils s'approchent et fuyez ou trouvez une couverture s'ils chargent», explique Geremia.

"Restez à plus de 25 mètres (23 mètres) de tous les gros animaux – bisons, wapitis, mouflons d'Amérique, cerfs, orignaux et coyotes et à au moins 100 mètres (91 mètres) des ours et des loups", indique le communiqué, ajoutant aux commentaires de Geremia. "Si besoin est, retournez-vous et allez dans l'autre sens pour éviter d'interagir avec un animal sauvage à proximité."

Malheureusement, ce n'est pas la première ni même la deuxième fois que nous écrivons sur une attaque de bisons à Yellowstone.

(via CNN)


Crédits image: Photo d'en-tête par Tevin Trinh, CC0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *