Catégories
Art et photographie

MF vs plein format vs APS-C vs micro quatre tiers

JP Morgan et Kenneth Merrill à La lentille inclinée ont mis en place une comparaison approfondie de la taille du capteur qui suscitera certainement une conversation. Ils ont comparé des prises de vue côte à côte en format moyen, plein format, APS-C et Micro Four Thirds – prenant des photos identiques et réalisant de grandes impressions pour voir comment la qualité d'image et la plage dynamique se comparent entre les formats.

Les quatre caméras utilisées pour cette comparaison sont le Hasselblad X1D II 50C, le Sony a7R IV, le Sony a6600 et le Panasonic GH5, et toutes ont été configurées pour capturer les mêmes scènes côte à côte en utilisant exactement les mêmes paramètres d'exposition.

Pour le premier test de netteté et de détail globaux, les caméras étaient équipées d'objectifs équivalents à ~ 35 mm et ont capturé des photos à f / 8, 1 seconde, ISO 200. Vous pouvez voir quelques recadrages côte à côte dans la vidéo ci-dessous:

Puis ils sont passés à une gamme dynamique, où ils ont pris des portraits de Merrill à l'intérieur par une belle journée ensoleillée. La différence entre l'exposition intérieure et extérieure est d'environ 7 arrêts dans cette scène, et ils ont pris trois séries de photos: mesurées pour l'intérieur (les plus lumineuses), mesurées pour le sujet (équilibré) et mesurées pour l'extérieur (les plus sombres).

Pour la comparaison, ils ont pris ces 12 clichés (trois par caméra) et «corrigé» l'exposition en post, pour voir la quantité d'informations que chaque capteur a pu conserver dans les zones surexposées et sous-exposées.

Le «meilleur cas» est l'exposition équilibrée, où les ombres et les hautes lumières ne sont désactivées que d'environ 3 diaphragmes chacune, ce qui rend possible la correction en post. Même alors, vous commencez à voir beaucoup de bruit du côté de l'ombre de son visage lorsque vous entrez:

Morgan résume assez succinctement ses conclusions vers 11 h 30, quand il demande Qu'avons-nous appris? "Je vais vous dire ce que j'ai appris", explique Morgan. "J'ai appris que c'est exactement ce que vous pensez qu'il va être (…) le plus grand capteur fait ce que vous attendez de lui."

Bien sûr, il y a des compromis: vitesse, facilité d'utilisation… prix. Mais si vous cherchez à capturer le plus de détails, le plus d'informations sur les couleurs et la plage la plus dynamique, vous ne pouvez pas battre la physique: en ce qui concerne les pixels, plus c'est gros, mieux c'est.

Pour voir la comparaison complète et tous les résultats par vous-même, y compris beaucoup plus de cultures à 100% et côte à côte, regardez la vidéo en haut. Ce n'est en aucun cas une comparaison parfaite – l'utilisation d'un Sony a7R IV de 61 Mpx était probablement une erreur qui a mis la catégorie «plein format» dans un désavantage inutile – mais il y a certainement quelques points intéressants à retenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *